Odyssée sous les glaces

Odyssée sous les glaces suit Jill Heinerth et Mario Cyr, deux plongeurs-cinéastes en expédition dans l’Arctique. Ils veulent documenter la fonte des glaces due au réchauffement de l’Arctique et ses conséquences sur la faune polaire et le climat. 

Dans l'Arctique, la vie bat au rythme des glaces. À la fin du printemps, lorsqu’il fait clair 24 heures par jour, les animaux se rassemblent à la lisière des glaces, là où la banquise fait place à l’océan. Après les longs mois d’hiver, la prolifération du zooplancton et des algues appâte les poissons qui attirent à leur tour les phoques, les bélugas, les narvals, les morses, les baleines boréales, les ours polaires et plus encore. 

Mais l’Arctique se réchauffe deux à trois fois plus vite que le reste de la planète, menaçant tout cet écosystème. Et la perte des glaces provoque de plus en plus d’événements de météo extrême en Amérique et en Europe. 

La situation inquiète Jill et Mario. Ensemble, ils iront au Nunavut, à Tallurutiup Imanga dans le détroit de Lancaster, qui abrite la plus grande réserve naturelle de l’Arctique canadien, au nord de la baie d’Hudson dans la région de Naujaat, où la glace se fait de plus en plus rare, ainsi qu’au Groenland encore recouvert d’une immense calotte glaciaire. Ils nageront avec des bélugas, des narvals, des morses et des ours polaires. Ils exploreront le dessous de la banquise et des icebergs. 

Partout, ils seront confrontés aux conséquences dramatiques du réchauffement climatique. Tourné magistralement en 4K, le documentaire Odyssée sous les glaces raconte cette expédition extraordinaire.